Tous les articles par Patrick Dorckel

64e Grand Prix de Gelles (63) – Laurent Lévêque (Angoulême Velo Club) le plus expérimenté

Article et photos Patrick Dorckel

 

Avec plus de 80 victoires à son actif Laurent Lévêque s’est imposé en solitaire à Gelles, hier après-midi. Dès le départ donné, plusieurs échappées tentent de distancer le peloton sans succès. Il faut attendre la mi-course pour voir partir un groupe de 7 hommes composé de : Laurent Lévêque, George Bazley (Sélection Juniors Angleterre du Sud), Quentin Chezeau (UV Limoges), Fabrice Goutaudier (ESC Meaux), Jonathan Martial (Creuse Oxygène), Quentin Rongère (C.R.4.C.) et Léo Hérody (C.R.4.C.).

Le peloton tente de réagir sous l’impulsion des coureurs du VCCournon Auvergne et de l’USP Issoire sans parvenir à combler la minute qui les sépare. Dans le dernier tour Laurent Lévêque fait éclater l’échappée et triomphe devant Quentin Chezeau et Fabrice Goutaudier. Une sélection junior d’Angleterre du Sud participait à l’épreuve après la Semaine Cantalienne. Il faut noter la bonne prestation de George Bazley (7ème) et Samuel Walsham (20ème) qui disputaient leur 9e jour de course.

La course Pass’cyclisme a été remportée par Lionel Leger (VC Rochevillois).

Classements Continuer la lecture de 64e Grand Prix de Gelles (63) – Laurent Lévêque (Angoulême Velo Club) le plus expérimenté

64e Grand Prix de Gelles (63) – Dimanche 12 août – Les Engagés

Article et photo Patrick Dorckel

ci-dessus- Franck Daudin Guenegou (VS Valletais) s’est imposé en 2017

C’est sur les terres de Daniel Chapeland, organisateur de l’épreuve que se disputera, demain le 64e Grand Prix de Gelles. Si une très forte délégation du CR4C s’alignera au départ, avec des hommes en forme, il ne faudra pas négliger les « vacanciers » comme ce fut le cas l’an dernier avec la victoire de Franck Daudin Guenegou (VS Valletais). Sur un parcours exigeant, il faudra montrer des qualités de grimpeur pour pouvoir s’imposer. Près de 40 coureurs s’aligneront dès 15h pour en découdre.

CIRCUIT : 6.9 km x 12 tours soit 82.8 km

lien vers le parcours ://www.openrunner.com/index.php?id=7724867  

DOSSARDS : bar le forestier à 14h00

DEPART : podium à 15h00

ENGAGEMENTS : sur site www.ffc.fr  9 € sur place + 1 €

GRILLE DE PRIX 305/20

CONTACT : daniel.chapeland@wanadoo.fr

tél 06 08 18 20 13

ENGAGES Continuer la lecture de 64e Grand Prix de Gelles (63) – Dimanche 12 août – Les Engagés

Critérium International de Marcolès (15) – Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) maillot jaune à l’applaudimètre

Article et photos Patrick Dorckel

ci-dessus – Pour éviter le sprint Romain Bardet , attaque et termine en solitaire

La particularité de cette charmante cité auvergnate où il fait bon séjourner, entourée d’un cadre magnifique, est qu’elle décuple le nombre de ses habitants le temps d’une soirée. De 600 elle passe à 6000 voire plus ! Avec un plateau prestigieux, le public a pu apprécier le temps d’un critérium la classe des champions du Tour de France. Certes si la course ne part pas sur les chapeaux de roue, les derniers tours voyaient quelques amateurs distancés par un peloton lancé à toute allure.

Les jeunes et les féminines

Continuer la lecture de Critérium International de Marcolès (15) – Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) maillot jaune à l’applaudimètre

Critérium International de Marcolès – Le Direct à 19h30 – mercredi 08 août

Direct réalisé par Yves Hiret et Victorien Floury

Bienvenue à toutes et à tous sur ce direct du Critérium International de Marcolès ! Remportée l’année dernière par le prometteur Romain Bardet (AG2R La Mondiale), la course prendras cette année son élan avec les coureurs qui vous ont fait vibrer tout au long du dernier Tour de France, à 19h30 !

Continuer la lecture de Critérium International de Marcolès – Le Direct à 19h30 – mercredi 08 août

Critérium International de Marcolès (15) – Mercredi 8 août – La liste des engagés

Article et photo Patrick Dorckel

ci-dessus Romain Bardet entouré par ses supporters

Mercredi soir, le public aura l’occasion d’approcher les Champions du Tour de France dans la belle cité médiévale cantalienne. Julian Alaphilippe (Quick-Step), Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), Lilian Calmejane (Direct Energie) constitueront la tête d’affiche de l’édition 2018. Pierre Latour (AG2R-La Mondiale) ne pourra participer au critérium ; il sera remplacé par Julien Bernard (Trek-Segafredo), fils du champion Jean-François Bernard, auteur d’une bonne 3e semaine dans la Grande Boucle.

Un peloton amateur viendra se mesurer aux professionnels notamment avec des hommes du VC Maurs et un coureur péruvien Diego Marquez (Team Inca)

Voici ci-dessous les engagés de l’édition 2018

Critérium International de Marcolès – 8 août – Julian Alaphilippe, Romain Bardet, Lilian Calmejane en tête d’affiche

Article Patrick Dorckel – Photo Le Tour.fr

Le mercredi 08 août à 19h30, la cité médiévale de Marcolès vibrera sous les bravos des champions du Tour de France. Après un mois de juillet riche en images, il sera temps pour le public de côtoyer au plus près, les vedettes de la Grande Boucle. Julian Alaphilippe (Quick-Step) a particulièrement brillé en endossant le Maillot à Pois de meilleur grimpeur et a conquis le coeur du public. Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) termine à la 6e place d’un Tour très relevé en essayant de faire basculer la course à plusieurs reprises. Lilian Calmejane (Direct Energie), cet attaquant infatigable sera présent sur cet événement incontournable, dans les ruelles du magnifique village cantalien.

Voici la liste des coureurs professionnels annoncée :

Romain BARDET AG2R La Mondiale

Julian ALAPHILIPPE Quick-Step Floors (Maillot à pois du Tour 2018)

Alexandre GENIEZ AG2R La Mondiale

François BIDARD AG2R La Mondiale

Lilian CALMEJANE Team Direct Energie Pro Cycling

Damien GAUDIN Team Direct Energie Pro Cycling

Evaldas SISKEVICIUS Delko Marseille Provence KTM

Quentin PACHER Vital Concept

Damien MONIER Equipe cycliste Bridgestone

Jérémy ROY Groupama-FDJ

Maxime BOUET Team Fortuneo Samsic

Romain FEILLU Équipe cycliste Saint Michel-Auber 93

Yoann OFFREDO Équipe cycliste Wanty-Groupe Gobert

Corentin NAVARO Team Wiggins

Julien AMADORI Project Nice Côte d’Azur

Equipe canadienne: Jayson VALADE

Jean-Denis THIBAULT

Jure RUPNIK

un peloton amateur 1ère catégorie viendra se mesurer aux professionnels.

Dès 13h les différentes courses se succéderont en prélude de l’épreuve reine après présentation des coureurs sur le podium (18h30).

Veloracingnews.fr couvrira la course par un direct d’Yves Hiret et Victorien Floury sur la totalité de l’épreuve. De nombreux clichés seront disponibles sur le site dès le lendemain.

Revivez l’édition 2017 – cliquer ci-dessous

20e Critérium International de Marcolès (15) – Romain Bardet dans le chaudron de Marcolès !

Le Week-end de l’ACV Aurillac

Article et photo Jérôme Valadou

ci-dessus Géraud Condamine

http://www.acva.fr/

 

Géraud CONDAMINE est revenu victorieux du BEX d’YTRAC ce samedi, il devançait Florentin BEYSSAC qui lui s’était emparé du prix des sprinters, David LAVIGNE prenait la cinquième place après avoir fait le travail pour ses camarades de club.

En minimes, Romain LABORIE, Elian VALADOU et Baptiste ROUMANIOL couraient à DRUGEAC, ils se classaient respectivement 4, 6 et 11ème et recevaient les félicitations de Yves ARNAUD pour leur belle tenue sur ce circuit exigeant.

Le week-end prochain les juniors seront présent au Tour Causse Aigoual Cévennes en Languedoc pour une course par étapes ou l’équipe a pris ses habitudes depuis trois saisons.

Tour de France 2018-Etape 21-Houilles-Paris Champs-Élysées-Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates) ferme le ban, Geraint Thomas (Sky) remporte l’édition 2018

Article Patrick Dorckel – classements Le Tour.fr

https://www.letour.fr/fr/

 

Comme à l’accoutumé, l’arrivée s’est disputée au sprint sur les Champs-Élysées. Alexander Kristoff a réglé John Degenkolb (Trek-Segafredo) et Arnaud Démare (Groupama-FDJ). Ainsi Geraint Thomas remporte, à 32 ans, son premier Tour de France et succède à Chris Froome. Le fidèle lieutenant a pris du galon en devançant l’habituel leader des Sky.

Quels enseignements pouvons-nous tirer de cette édition 2018 ? La première impression laissée est que nous assistons à une course complètement verrouillée. L’utilisation des oreillettes, des capteurs de puissance qui permettent de calquer l’allure à suivre en fonction du nombre de watts développés par l’adversaire, l’outrancière domination de la formation Sky font qu’il n’y a plus de places pour les attaquants. Neuf étapes de plat avant de trouver la montagne, c’est beaucoup trop. Des fins de parcours plus nerveuses favoriseraient une course de mouvement, plutôt que des kilomètres de lignes droites. Encore faut-il que la topographie de la région s’y prête.

http://clermont-ferrand.goodicom.fr/fr/

 

Deux étapes ont réellement vu les favoris se découvrir, l’arrivée à l’Alpe d’Huez et l’arrivée à Laruns, c’est maigre pour tenter de déstabiliser la Sky. On peut regretter que Primoz Roglic (Lotto-Jumbo) attende le dernier jour en montagne pour bouger. La réduction d’un coureur par équipe n’a rien changé. Les équipiers de Geraint Thomas ont avalé, sans montrer le moindre signe de faiblesse, des dizaines de kilomètres en tête de peloton. Jamais un jour sans pour l’un d’entre eux, même après la mise hors course de Gianni Moscon. En montagne, ces mêmes équipiers ont fait jeu égal avec les leaders des autres formations, malgré les kilomètres de chasse effectués dans la plaine !!!

La montagne ne joue plus le rôle qu’on lui connaissait, ce n’est pas nouveau. Les rouleurs, à l’image de Tom Dumoulin (Sunweb) accompagnent les meilleurs grimpeurs. Le Tour se joue sur les chronos. Une minute perdue sur un CLM est un écart colossal, impossible à combler en montagne. Cinq hommes au sprint au sommet de l’Alpe d’Huez, dix hommes sous la minute après 200 km de course et 5 cols à l’arrivée à Laruns. Lorsqu’il y a des écarts significatifs, c’est que le vainqueur n’est pas dangereux au général .

Alors quel Tour pour demain ? Pour être au bord des routes tous les week-ends, la désaffection du public est constante. Le Tour est l’arbre qui cache la forêt. Et encore, Laurent Jalabert soulignait un public moins important dans l’Alpe d’Huez. Revenons à des choses plus simples avec moins de technologie au service des coureurs, une suppression des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques qui a tellement fait polémique autour de l’affaire Froome. Le Britannique a été blanchi alors que d’autres coureurs ont été suspendu un an pour la même infraction. Le cyclisme gagnera en crédibilité. La balle est dans le camp des fédérations et des organisateurs. Mais les enjeux commerciaux n’ont-ils pas la prédominance sur l’éthique sportive ?

ETAPE Continuer la lecture de Tour de France 2018-Etape 21-Houilles-Paris Champs-Élysées-Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates) ferme le ban, Geraint Thomas (Sky) remporte l’édition 2018

Tour de France 2018-Etape 20-Saint-Pée-sur-Nivelle-Espelette-Geraint Thomas (Sky), Tom Dumoulin (Sunweb), Chris Froome (Sky) podium de l’édition 2018

Article Patrick Dorckel – classements & photo Le Tour.fr

https://www.letour.fr/fr/

 

Sur un parcours exigeant, les places d’honneur au général étaient à prendre, car pour la victoire finale, l’affaire était entendue. Tom Dumoulin, Champion du Monde en titre devançait Chris Froome d’une seconde à l’étape. On craignait le pire pour le Britannique en difficulté la veille. Il retrouvait une 3e place sur le podium, chassant Primoz Roglic (Lotto-Jumbo) auteur d’un CLM décevant (8e à 1’12). Trois coureurs du Team Sky finissent aux 4 premières places, il faut le souligner !

Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) limite les dégâts (22e à 1’56). Il perd 3’11’’ sur les deux chronos du Tour par rapport à Geraint Thomas. Lorsqu’on mesure les écarts en montagne qui oscillent autour de quelques dizaines de secondes, une victoire dans la Grande Boucle deviendra un objectif difficile à atteindre. Ne devrait-il pas plutôt viser un Maillot à Pois, qui a fait la notoriété d’un Richard Virenque ? Il détrône Mikel Landa (Movistar) et se place 6e au général comme en 2014.

http://www.equip-foret.fr/

 

Pierre Latour (AG2R-La Mondiale) Champion de France de la spécialité, un peu émoussé en cette fin de Tour, termine l’étape à une honorable 27e place à 2’06 du vainqueur. Il ramène le Maillot Blanc de Meilleur Jeune à Paris et sa marge de progression pourrait à l’avenir lui faire gagner de nombreuses places.

A 27 ans Tom Dumoulin, semble un vainqueur probable des éditions à venir car les deux leaders de la Sky ont dépassé la trentaine : Geraint Thomas 32 ans, Chris Froome 33 ans. Le Néerlandais remplit toutes les conditions d’un futur Maillot Jaune. Il est un spécialiste du chrono et passe la montagne avec les meilleurs grimpeurs. Il a déjà annoncé une non participation au Giro 2019 pour ne se consacrer qu’au Tour de France.

Aujourd’hui la dernière étape sur les Champs Elysées aura des allures de critérium avec une arrivée au sprint.

ETAPE – 31 Km Continuer la lecture de Tour de France 2018-Etape 20-Saint-Pée-sur-Nivelle-Espelette-Geraint Thomas (Sky), Tom Dumoulin (Sunweb), Chris Froome (Sky) podium de l’édition 2018

Tour de France 2018-Etape 19-Lourdes-Laruns-A Primoz Roglic (Lotto-Jumbo), la plus belle étape du Tour

Article Patrick Dorckel – Classements L’équipe.fr

 

https://www.lequipe.fr/Cyclisme/resultats/TDF_GENERAL.html

 

Julian Alaphilippe (Quick-Step) se glisse dans une échappée de 18 coureurs pour s’assurer définitivement le classement de meilleur grimpeur. Il passe en tête aux cols d’Aspin et du Tourmalet. Le groupe n’est plus composé que de : Julian Alaphilippe, Mikel Nieve (Mitchelton), Bob Jungels (Quick-Step), Warren Barguil (Fortuneo-Samsic), Tanel Kangert (Astana) et Gorka Izagirre (Bahrein-Merida)) au sommet du géant du Tour.

C’est là que les grandes manœuvres commencent. Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), Ilnur Zakarin (Katusha) et Mikel Landa (Movistar) lancent une contre-attaque afin de déstabiliser les étages de la fusée Sky. Andrey Amador (Movistar), parti en éclaireur, servant de point d’appui à Landa dans la vallée. Ils sont accompagnés par Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) en quête d’une victoire d’étape.

https://www.accusset.com/

 

Dans la montée de l’Aubisque, Romain Bardet, Mikel Landa, Ilnur Zakarin et Rafal Majka voient leur écart se réduire sous l’impulsion des Lotto-Jumbo. Le classement général du Tour est en jeu, chacun défendant ses positions. Tom Dumoulin (Sunweb) et Primoz Roglic tentent leur va-tout. Chris Froome cède un instant avant de rétablir la situation. Geraint Thomas (Sky) montre qu’il est le leader incontesté du Tour 2018 en répondant à toutes les attaques.

Dans la descente Primoz Roglic creuse un écart de 17 s sur ses poursuivants, détrônant temporairement Chris Froome du podium 2018. Sur les 31 Km à parcourir du CLM, Geraint Thomas ne peut plus être inquiété avec une marge de 2’05’’ sur Tom Dumoulin, même si celui-ci est Champion du Monde de la spécialité. On suivra les duels Roglic/ Froome 13” d’écart, Kruijswijk/Landa 3’’ d’écart et Bardet/Martin 1’24’’ d’écart pour les places d’honneur.

On peut regretter que les différents attaquants aient attendu l’ultime étape de montagne pour passer à l’offensive.

ETAPE – 200,5 Km

Continuer la lecture de Tour de France 2018-Etape 19-Lourdes-Laruns-A Primoz Roglic (Lotto-Jumbo), la plus belle étape du Tour