Tous les articles par Jean-Marc Hecquet

MSO honore les signaleurs du GP d’ISBERGUES

Epilogue de la 71ème édition

Afin de conclure l’édition 2017 du Grand Prix d’Isbergues en Pas de Calais, Manager Sécuriser Organiser MSO a honoré les villes , villages traversés et récompensé les bénévoles mobilisés pour l’événement .

 Une réception qui se déroula en toute convivialité répondant à l’invitation de  Christophe Fiancette , Maire  et de Didier Depaeuw  1er Adjoint délégué aux sports .Ceci en présence de nombreuses personnalités dont  Henri Duez , Michel Mollet Président de l’Amicale des Anciens ou encore l’ex Président du GPI Guy Michel Dupont . (texte et Photos JMH)

Continuer la lecture de MSO honore les signaleurs du GP d’ISBERGUES

TOUR DE FRANCE 2018 « Le peloton sera secoué entre Arras et Roubaix » !

Le 15 juillet prochain , juste avant le premier transfert, une étape pavée de bonnes intentions va se dérouler entre Arras et Roubaix, un mini Paris-Roubaix avec quinze secteurs pavés. Adrien Petit, l’Arrageois membre de l’équipe Direct Energie, a déjà noté l’étape sur son agenda.

voici les quinze rendez-vous en enfer. Un objectif pour les leaders : éviter la chute.

1 600 mètres de pavés d’Escaudœuvres à Thun

1 600 mètres de pavés d’Eswars à Paillencourt

900 mètres de pavés d’Auberchicourt à Écaillon

2 000 mètres de pavés de Warlaing à Brillon

2 400 mètres de pavés de Tilloy à Sars-et-Rosières

1 400 mètres de pavés de Beuvry à Orchies

2 700 mètres de pavés d’Auchy à Bersée

900 mètres de pavés à Mons-en-Pévèle

700 mètres de pavés de Mérignies à Avelin

1 400 mètres de pavés de Pont-Thibault à Ennevelin

500 mètres de pavés à Templeuve (Moulin de Vertain)

1 300 mètres de pavés de Cysoing à Bourghelles

1 100 mètres de pavés de Bourghelles à Wannehain

1 800 mètres de pavés à Camphin-en-Pévèle

1 400 mètres de pavés de Willems à Hem

LA DÉCLA DE CHRISTIAN PRUDHOMME«  Il y a bien longtemps que les pavés sur le parcours du Tour de France n’ont pas atteint le kilométrage des 21,7 kilomètres qui seront proposés l’année prochaine. Quinze secteurs seront répartis sur l’ensemble de l’étape dont notamment, dans le final, celui de Camphin-en-Pévèle (1,8 km).  »

TOUR de FRANCE 2018… Les plus.

Les principales difficultés du Tour 2018

8 étapes de plaine

5 étapes accidentées

6 étapes de montagne et 3 arrivées en altitude (La Rosière, Alpe d’Huez, Saint Lary Soulan col de Portet)

66 kilomètres de chrono (35 par équipe et 31 en individuel)

21,7 kilomètres de pavés

176 coureurs (22 équipes de 8) au départ

Les 21 étapes :

7 juillet: 1re étape Noirmoutier-en-l’Ile – Fontenay-le-Comte, 189 km

8 juillet: 2e étape Mouilleron-Saint-Germain – La Roche-sur-Yon, 183 km

9 juillet: 3e étape Cholet – Cholet, 35 km (contre-la-montre par équipes)

10 juillet: 4e étape La Baule – Sarzeau, 192 km

11 juillet: 5e étape Lorient – Quimper, 203 km

12 juillet: 6e étape Brest – Mûr-de-Bretagne Guerlédan, 181 km

 

Côte de Mûr-de-Bretagne: 2 km à 6,9 % (293 m)

13 juillet: 7e étape Fougères – Chartres, 231 km

14 juillet: 8e étape Dreux – Amiens Métropole, 181 km

15 juillet: 9e étape Arras Citadelle – Roubaix, 154 km

16 juillet: repos à Annecy

17 juillet: 10e étape Annecy – Le Grand-Bornand, 159 km

Col de la Croix-Fry: 11,3 km à 7 % (1477 m)

Montée du plateau des Glières: 6 km à 11,2 % (1390 m)

Col de Romme: 8,8 km à 8,9 % (1297 m)

Col de la Colombière: 7,5 km à 8,5 % (1618 m)

18 juillet: 11e étape Albertville – La Rosière 1850, 108 km

Montée de Bisanne: 12,4 km à 8,2 % (1723 m)

Col du Pré: 12,6 km à 7,7 % (1748 m)

Cormet de Roselend: 5,7 km à 6,6 % (1968 m)

La Rosière (par Montvalezan): 17,6 km à 5,8 % (1855 m)

19 juillet: 12e étape Bourg-Saint-Maurice – Alpe d’Huez, 175 km

Col de la Madeleine: 25,3 km à 6,2 % (2000 m)

Lacets de Montvernier: 3,4 km à 8,2 % (782 m)

Col de la Croix-de-Fer: 29 km à 5,2 % (2067 m)

Alpe d’Huez: 13,8 km à 8,1 % (1838 m)

20 juillet: 13e étape Bourg-d’Oisans – Valence, 169 km

 

21 juillet: 14e étape Saint-Paul-Trois-Châteaux – Mende, 187 km

Côte de la Croix-Neuve: 3 km à 10,1 % (1055 m)

22 juillet; 15e étape Millau – Carcassonne, 181 km

Pic de Nore: 12,3 km à 6,3 % (1205 m)

23 juillet: repos à Carcassonne

24 juillet: 16e étape Carcassonne – Bagnères-de-Luchon, 218 km

Col de Portet-d’Aspet: 5,4 km à 6,9 % (1069 m)

Col de Menté: 6,9 km à 8,1 % (1349 m)

Col du Portillon: 8,3 km à 7,1 % (1292 m)

25 juillet: 17e étape Bagnères-de-Luchon – Saint-Lary-Soulan col de Portet, 65 km

Montée de Peyragudes (par Peyresourde): 14,9 km à 6,7 % (1645 m)

Col de Val Louron-Azet: 7,4 km à 8,3 % (1580 m)

Col de Portet: 16 km à 8,7 % (2215 m)

26 juillet: 18e étape Trie-sur-Baïse – Pau, 172 km

27 juillet: 19e étape Lourdes – Laruns, 200 km

Col d’Aspin: 12 km à 6,5 % (1490 m)

Col du Tourmalet: 17,1 km à 7,3 % (2115 m)

Col des Bordères: 8,6 km à 5,8 % (1156 m)

Col d’Aubisque (par le Soulor): 16,6 km à 4,9 % (1709 m)

28 juillet: 20e étape Saint-Pée-sur-Nivelle – Espelette, 31 km (contre-la-montre individuel)

29 juillet: 21e étape Houilles – Paris Champs-Elysées, 115 km

 

TOUR 2018…il est sorti des cartons avec quelques nouveautés !

Le tracé du Tour de France 2018 a été dévoilé aujourd’hui, à Paris. Après une semaine de plat, la suite s’annonçant  ultra-montagneuse. 

La 105e édition s’élancera donc de Vendée le 7 juillet pour trois étapes, du côté de Fontenay-le-Comte, la Roche-sur-Yon et Cholet (Maine-et-Loire) avec un contre-la-montre par équipe. Le voile va donc être levé sur toutes les autres étapes. Les Alpes opèreront une première sélection montagneuse avec notamment une ascension inédite, le lendemain de la première journée de repos : celle du plateau des Glières. Le général se jouera lui certainement au Pays Basque dans les Pyrénées lors du CLM de l’avant dernière étape annoncée « musclée ».

Continuer la lecture de TOUR 2018…il est sorti des cartons avec quelques nouveautés !

L’Eurométropole Tour et le Grand Prix d’Isbergues se serrent les coudes

L’année prochaine, l’Eurométropole Tour et le Grand Prix d’Isbergues travailleront en étroite collaboration. Le Grand Prix d’Isbergues initialement prévu le 16 septembre décale sa date d’une semaine pour avoir lieu le dimanche 23 septembre 2018. 
Ainsi, le vendredi 21 septembre, nous aurons droit à la deuxième édition du Circuit du Westhoek, le samedi 22, au 78e Eurométropole Tour et le dimanche 23, au 72e Grand Prix d’Isbergues faisant partie de la Coupe de France – PMU.  (Texte James Odvart/ Photos JM Hecquet / Moto Freddy Hellin)

Continuer la lecture de L’Eurométropole Tour et le Grand Prix d’Isbergues se serrent les coudes

Roubaix Lille Métropole : Daniel Verbrackel « Nous arrivons au bout du tunnel , maintenant nous pouvons envisager 2018 ! »

 Une saison charnière …

Pour sa onzième saison  dans le peloton professionnel le Roubaix Lille Métropole 2017 a su être patient en courbant l’échine… Une Présidence pas facile pour Olivier Decock , qui avec son équipe a su garder le cap et finir une saison qui fut bien longue… Tout ne fut pas facile , et pourtant tout commença pour le mieux sur le Tour de Provence et la 1ère étape …

Avec une 2ème place et le maillot du meilleur jeune pour Jérémy Lecrocq ! Disputée entre Aubagne et Istres sur 205 km, la première étape du Tour de la Provence consacre Justin Jules de la formation belge WB-Veranclassic-Aqua Protect, qui l’emporte lors d’un sprint massif devant Jérémy Lecroq qui décroche son premier podium chez les professionnels et sous les couleurs de Roubaix Lille Métropole.  Cette entame de saison en fanfare ne déboucha sur aucune victoire… Surtout que la formation roubaisienne , fondée sur dix unités ,  fut vite  pénalisée par une chute de  Dylan Kowalski  , et les soucis de santé de Félix Pouilly. (Texte et photos JMH)

Continuer la lecture de Roubaix Lille Métropole : Daniel Verbrackel « Nous arrivons au bout du tunnel , maintenant nous pouvons envisager 2018 ! »

GP.ISBERGUES et EUROMETROPOLE TOUR vont s’unir pour un programme commun

On en parle de plus en plus en coulisses…
Tout d’abord, prévu le Dimanche 16 Septembre, le 72ème Grand Prix d’Isbergues en Pas de Calais catégorie UCI 1.1 pourrait reculer d’une semaine et se dérouler le 23 septembre…. Contacté Jean Claude Willems Président du GPI serait favorable : « Notre épreuve comptant pour la Coupe de France PMU 2018 se trouvait tout d’abord en concurrence de voisinage avec l’épreuve belge Grote Prijs Jef Scherens Rondom Leuven classée comme nous en 1.1. Comptant pour la Coupe de Belgique ».
Innsbruck et les mondiaux bousculent le calendrier !
A cela le changement de dates pour les Championnats du Monde de Cyclisme sur Route 2018 à Innsbruck les 22 – 30 septembre 2018 obligèrent les responsables du Royal Cazeau Pédale de Templeuve Présidé par Louis Cousaert d’avancer les épreuves comptant pour le 2ème Omloop van de Westhoek UCI 1.1 le vendredi 21 septembre et le 78ème Eurométropole Tour le samedi 22 septembre… Alors pour les isberguois l’occasion était trop belle !  » Nous bénéficierons du plateau et des belles équipes proposées par nos amis de Templeuve…Ce sera l’occasion de négocier quelques belles formations world tour  »  
« Il nous fallait réagir au plus vite, et c’est Louis Cousaert et l’Eurométropole Tour qui nous ont incité à réfléchir et à réagir au plus vite… ». Les deux parties se réuniront très vite avec le même intérêt afin de proposer aux « grosses formations » un programme complet sur trois jours…
Mais aussi une épreuve internationale féminine…
Hervé Gérardin et Daniel Mangeas lors de la soirée VIP du GPI  en septembre dernier
L’idée germait depuis quelques mois dans les cartons isberguois , puis fut exploitée en septembre dernier avec la présence « en visiteur » de l’ex organisateur de la Route de France Féminine : Hervé Gérardin …. «  Nous avons été séduits par les épreuves mixtes comme le GP Samyn, le GP Pino Cérami ( GP Glineur) et lors de la 75ème édition du GPI nous avions bien avancé sur le projet… Cette année les filles seront de la fete à Isbergues . De plus avec ce changement de date du 16 septembre au 23,  cette 1ère édition qui sera organisée en parallèle, n’aura pas de concurrence et devrait trouver de belles formations présentes au départ à Isbergues. » Donc pas question de chaumer pour Jean Claude Willems et ses amis …A suivre !
(Texte et Photos JM Hecquet / Moto Freddy Hellin)

Le 60ème GRAND PRIX DE DENAIN – PORTE DU HAINAUT FAIT PEAU NEUVE : Nouvelle date, nouvelle formule et nouvelle charte graphique

En 2018, le Grand Prix de Denain – Porte du Hainaut célébrera sa 60ème édition. Le comité d’organisation a profité de cet anniversaire pour apporter de nombreuses modifications !

Créé en 1959, jamais la notoriété et le rayonnement de l’épreuve denaisienne n’ont été aussi forts. La volonté des organisateurs d’améliorer sans cesse le niveau de la course s’est traduite ces dernières années, par l’accession en catégorie Hors-classe et la retransmission de l’épreuve en direct à la télévision (suivie par plus de 130 millions de ménages). En direct sur Eurosport, la chaîne publique France 3 Nord – Pas-de-Calais s’est dite également intéressée pour une diffusion.  (Photos JM HECQUET)

Fidèle à cet objectif de développement, l’occasion de modifier la date au calendrier international du Grand Prix de Denain – Porte du Hainaut s’est présentée cette année ; l’édition 2018 se déroulera donc le 18 mars. Les coureurs parcourront les terres nordistes un dimanche et non pas un jeudi. Ce repositionnement au calendrier représente pour l’épreuve une réelle opportunité : encore plus de spectateurs et la possibilité d’accueillir encore plus de pro Team. En effet, sous la Direction de Jean François PESCHEUX, la course s’inscrira désormais dans le programme des courses « Flandriennes », en concordance avec le calendrier des épreuves Belges. Quelques semaines avant les grandes épreuves World-Tour, notamment le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, le Grand Prix de Denain – Porte du Hainaut, sera un terrain idéal de préparation pour les coureurs, avec plus de dix secteurs pavés.

Enfin, pour marquer un peu plus cette édition qui s’annonce exceptionnelle, l’intégralité de la charte graphique a été retravaillée. Avec un style plus épuré, le logo a notamment repris les couleurs de la précédente version ; il a également gardé la boucle qui symbolise l’histoire du Grand Prix de Denain – Porte du Hainaut puisque les premières éditions étaient disputées sous forme d’un critérium !

Rendez-vous le 18 mars pour cette folle édition anniversaire et connaître le successeur d’Arnaud Démare !

 

Gentlemen des anciens champions à la « louche » à Comines 59 ce lundi !

Dans le cadre de la célèbre fête des Louches à Comines les « anciens champions » du Nord Pas de Calais pourront en découdre à l’occasion de la 2ème édition de la gentlemen des Louches. Ceci afin de succéder au palmarès Jean Claude Staron , Christian Palka, et Jean Michel Guidez qui terminèrent l’épreuve sous une pluie battante… (Texte JMH/photos archives)

  Continuer la lecture de Gentlemen des anciens champions à la « louche » à Comines 59 ce lundi !

67ème édition de PARIS BOURGES…C’est fait pour RUDY BARBIER…

Sur une épreuve animée par Emils LIEPINS (Delko Marseille-Provence KTM), Anthony DELAPLACE(Fortuneo-Oscaro), Dries DE BONDT (Vérandas Willems-Crelan) et Pierre GOUAULT (HP BTP-Auber 93).

C’est finalement  Rudy Barbier (AG2R La Mondiale) a remporté au sprint, ce jeudi, la 67e édition de Paris-Bourges (1.1), disputée sur 193,7 kilomètres entre Gien (Loiret) et Bourges (Cher).  Après une bonne 2ème place lors  du Grand Prix de la Somme , le picard a ouvert son compteur 2017 en devançant  Marc Sarreau (FDJ) et Jérémy Lecroq (Roubaix-Lille Métropole). (Merci à  D Schamps)
L’Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) avait remporté les deux dernières éditions.

PHOTOS PATRICK DORCKEL

  Continuer la lecture de 67ème édition de PARIS BOURGES…C’est fait pour RUDY BARBIER…