Jacques Lebreton, coureur d’avenir !

Article Patrick Dorckel – Photos Florianne Verne et Patrick Dorckel

ci-dessus : Jacques Lebreton au micro de Nicolas Caille

http://www.auvergnerhonealpescyclisme.com/

Jacques Lebreton intègre la saison prochaine l’EC St Etienne-Loire. Après une première année – espoir – d’apprentissage du métier de coureur cycliste, il abordera la saison 2019 très déterminé. Jacques est né le 5 juin 1999 à Longjumeau (91). Il vit dans le Jura (39) et fait des études à Besancon (25) en Gestion d’entreprises et des administrations, pour obtenir un DUT qu’il prépare en 3 ans.

Saint-Amand-Montrond 2017

Veloracingnews : Quand as-tu commencé le cyclisme ? Pourquoi ce sport ?

J’ai commencé le cyclisme en 2012 lorsque le Tour de France est passé aux Rousses à coté de chez moi, j’ai tout de suite vu que ce sport était fait pour moi et que ce serait un rêve à mon tour d’être un jour à leur place.

Veloracingnews : Ta saison 2018 te satisfait-elle ?

Ma saison 2018 me satisfait, c’était une saison d’apprentissage pour ma première année en espoirs et en 1ère catégorie. J’ai pu me comparer un peu aux autres et constater la différence de niveau qu il y avait entre les juniors de l’année dernière et les meilleurs amateurs.

2e du Tour du Pays d’Olliergues 2017

Veloracingnews : Tes clubs successifs ? Quel club en 2018 ? Pourquoi ce choix ?

J’ai commencé mes deux premières années de vélo en minime et cadet 1 au club de Morez à coté de chez moi avant de rejoindre le Jura cyclisme une saison en cadet 2. Je suis arrivé à l’Amicale Bisontine pour ma première année chez les juniors et j’y suis resté jusqu’à présent. Pour 2018, je vais rejoindre l’ECSEL (St Etienne) car leur projet de formation m’a vraiment attiré et il s’agit d’un bon club pour découvrir la DN1 !

Veloracingnews : Combien de victoires à ton palmarès ? Tes belles places d’honneur ?

Jacques Lebreton, coureur offensif

J’ai environ une quinzaine de victoires depuis le début de ma petite carrière ainsi qu’une trentaine de podiums environ. Mes performances les plus marquantes étaient celles de l’année dernière avec mon titre de Champion Régional et mes deux places de 2 au général sur le Tour du pays d’Olliergues et la Vallée de la Trambouze.

Veloracingnews : Tes plus belles courses disputées ?

Les plus belles courses que j’ai pu disputer sont les manches de Coupe de France chez les juniors (notamment 2 fois la Classique des Alpes), tous les Championnats de France depuis cadet 2 et cette année j’ai découvert Liège-Bastogne-Liège ainsi que le Tour du Jura en classe 2.

Veloracingnews : Quelles sont tes qualités, tes faiblesses ?

Je suis plutôt profil grimpeur mais je pense aussi avoir des qualités de rouleur. En revanche je n’ai pas une grosse pointe de vitesse pour des arrivées massives et aussi un manque de puissance constatée cette saison par rapport à des concurrents plus âgés ce qui m’a pénalisé.

Veloracingnews : Tes objectifs en 2019 ?

Mes objectifs pour 2019, maintenant que je sais ce que représente de courir en 1ere caté toute une saison, seront de pouvoir d’avantage m’exprimer sur les parcours accidentés. J’aimerais également continuer de découvrir de belles courses comme les Coupe de France DN1 et aussi d’autres classe 2 pour pouvoir donner le meilleur de moi-même et enfin aider au maximum l’équipe qui m’a accordé sa confiance pour m’intégrer parmi elle !

Veloracingnews : Les coureurs que tu admires chez les pros ?

Le coureur pro que j’admire le plus est surtout Thibaut Pinot car c’est un coureur auquel je ressemble un peu dans la façon de courir avec du tempérament. Il y a aussi Pierre Latour pour son panache. Ce sont des coureurs offensifs et qui dégagent une très belle image du cyclisme français.

Nous avons compris que Jacques Lebreton ne se contentera pas de suivre anonymement le peloton et qu’il retrouvera en 2019 sa manière de courir portée vers l’offensive. Assurément une belle recrue pour l’ECSEL. En se dotant d’une bonne formation scolaire, Jacques démontre que l’on peut allier le cyclisme de haut niveau amateur avec les études.